Voyager avec un bébé de 1 mois en avion : Nos conseils

voyager avec un bébé de 1 mois en avion

Envie de passer vos prochaines vacances à l’étranger ? Bébé a tout juste 1 mois et vous appréhendez sûrement le trajet en avion. C’est d’ailleurs ce que redoute de nombreux parents. Rassurez-vous : voyager avec un bébé de 1 mois en avion est tout à fait possible et pas si compliqué si on s’organise bien. Lisez tous nos conseils pour que tout se passe le mieux possible.

Prendre l’avion avec bébé : ce qu’il ne faut pas oublier au moment de la réservation

Profiter de la gratuité de l’avion avec bébé

Vous avez l’intention de voyager avec un bébé de 1 mois en avion ? Bonne nouvelle, les frais sont peu élevés, voire gratuit jusqu’à l’âge de 2 ans.  En revanche, il n’aura pas de place attribuée. Vous devrez donc le garder dans les bras. 

Choisir un pays adapté aux enfants

Rester en Europe est préférable pour votre petit trésor. Il y a moins de temps de vol, et moins de risques de maladies. En cas de besoin, c’est beaucoup plus facile de trouver un médecin et de se faire rembourser les soins. D’ailleurs, vous pouvez demander la carte européenne d’assurance maladie dès que votre réservation est prise.

Réserver à l’avance

Afin d’avoir le choix pour votre billet d’avion, il est indispensable de l’acheter plusieurs mois avant le départ. Privilégiez les vols directs et si c’est impossible, il vaut mieux une escale courte, ne dépassant pas 2 heures. Les escales très longues ont aussi l’avantage de faire une vraie pause et de sortir de l’aéroport.

Enregistrer son bébé

Même s’il n’a pas de place assise, il fait partie du voyage. N’oubliez pas de le faire, sinon vous ne pourrez pas partir.

Prévenir la compagnie aérienne de la présence de bébé

C’est important pour que le personnel prenne les mesures nécessaires. Vous serez prioritaire au moment de l’embarquement et on vous installera là où il y a de l’espace. En fonction du vol, on peut aussi vous attribuer gratuitement un lit nacelle pour votre nourrisson. Un vrai soulagement, surtout pour les parents

S’occuper des papiers administratifs

Étape très importante et à faire le plus tôt possible (2 mois à l’avance) : les démarches administratives. Même s’il est tout jeune, bébé doit posséder sa propre carte d’identité ou son passeport. Contactez la mairie pour prendre un rendez-vous. Attention, le délai d’attente est long, surtout en été. En effet, toutes les mairies ne proposent plus ce service. N’hésitez pas à en appeler plusieurs pour raccourcir au mieux ces délais. Si bébé et vous n’avez pas le même nom, emmenez en plus le livret de famille ou un extrait d’acte de naissance.

Faire les valises pour bébé : toute une organisation

Préparer les valises pour bébé

Pour cela, c’est à peu près la même chose qu’à chaque fois que vous faites une sortie avec bébé. Il a besoin de ses vêtements, ses affaires de change, ses repas, des jouets, des médicaments avec les ordonnances, etc. C’est le côté pratique qui prime. Vous devrez aussi penser à son carnet de santé. Prévoyez toujours un peu plus en cas d’imprévus et renseignez-vous si vous pouvez facilement faire le plein de provisions une fois sur place.  

Se renseigner sur le transport des équipements de puériculture

Et oui, quand il s’agit de voyager avec un bébé en avion, il faut penser à tous les gros accessoires de puériculture qui vont avec. Où mettre la poussette ? A t-on le droit d’emmener le siège auto ? Le sac à langer compte t-il comme un bagage ? En général, la poussette va en soute et vous avez le droit à un autre bagage en soute, plus un bagage cabine. Mais seules les compagnies sont en mesure de vous fournir ces réponses. Elles ne procèdent pas toutes de la même façon.

Faire attention au contrôle des douanes

C’est une mésaventure qui arrive à bon nombre de parents : l’enlèvement de certains produits bébé car ils ne respectent pas la réglementation. Veillez à prendre des petits contenants pour vos crèmes et liquides, à mettre dans une pochette transparentes. Les produits pour bébé ont, en général, des conditions moins restrictives, mais là encore, référez-vous à la compagnie aérienne. 

Bébé 1 mois et aéroport : à faire avant l’embarquement

Arriver suffisamment en avance à l’aéroport

C’est fortement recommandé par la plupart des compagnies aériennes et vraiment pas de trop avec un bébé. Entre le repas, les changes, les petits imprévus etc., le temps à l’aéroport passe très vite. Pensez à changer la couche de bébé juste avant l’embarquement, c’est toujours plus pratique que la table à langer étroite que vous aurez à bord. S’il peut manger, c’est également préférable pour réchauffer le biberon. Concernant la sieste, c’est à vous de voir. Sauter la sieste pour que bébé s’endorme plus rapidement ensuite n’est pas une science exacte.

Utiliser un porte-bébé

Une fois que la poussette est partie en soute, le porte-bébé peut vous sauver la vie. Vos deux mains sont libres pour le contrôle des douanes et faire du shopping dans les duty-free, par exemple.

Voyager avec un bébé de 1 mois en avion : l’étape tant redoutée du trajet

Anticiper sur tout

On vous avait proposé le lit nacelle ? Ne tardez pas pour le demander à nouveau aux hôtesses, surtout s’il y a plusieurs bébés dans l’avion. Vous devez réchauffer un biberon ? Demandez-le en avance car tout est chauffé au bain-marie. À savoir : il existe maintenant des biberons isothermes.

Penser pratique

Les conditions pour bébé n’étant pas optimales, il est évident de faire au plus pratique. Veillez à ce que les affaires les plus importantes soient faciles d’accès. Avec un bébé dans les bras, vous ne serez pas en mesure de chercher le doudou au fond du sac. De même, ses vêtements doivent être assez amples pour l’habillage.

Protéger bébé

Garder une couverture sur lui, car l’air est souvent frais dans les avions. À 1 mois, votre bébé s’enrhume facilement. Pour protéger les oreilles de bébé en avion, proposez-lui un biberon ou sa tétine pendant le décollage et l’atterrissage. De plus, prévoyez une bonne dose de sérum physiologique car l’air est sec.

Rester calme en toute circonstance

Pour voyager avec un bébé de 1 mois en avion, vous devrez faire preuve de patience et de self-control. C’est la meilleure façon de calmer un nourrisson qui pleure.

À retenir pour des vacances sereines avec bébé de 1 mois

Si l’on devait retenir 4 mots pour voyager avec un bébé de 1 mois en avion, ce serait certainement :

  • anticipation : pour avoir un service adapté, parce qu’un bébé prend du temps et parce qu’il y a toujours des imprévus ;
  • organisation : pour éviter un maximum d’ennuis ;
  • praticité : pour que les parents puissent profiter pleinement de leurs vacances avec bébé ;
  • sécurité : parce que peu importe où vous êtes, la sécurité de bébé est ce qu’il y a de plus important.

Si vous avez suivi tous nos conseils pour voyager avec un bébé de 1 mois, vous mettez toutes les chances de votre côté pour que le trajet en avion se passe bien. Dans tous les cas, même avec les meilleurs conseils du monde, c’est bébé qui décide si le vol se déroulera bien ou pas.

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: