Siège auto réglementation : Ce qu’il faut savoir

siège auto réglementation

Position dos à la route, autorisation de la nacelle, obligations ou recommandations…, vous avez tendance à vous perdre dans toutes ces informations. Pourtant, la sécurité bébé en voiture est primordiale et vous devez vous assurer que vous respectez bien la loi. Que choisir entre la norme R44 et R129 ? A t-on le droit d’installer bébé à l’avant ? Pour tout savoir sur le siège auto et la réglementation, c’est par ici.

Les normes des sièges auto en vigueur

Si vous êtes sur le point d’acheter un siège auto bébé, vous avez sûrement remarqué qu’il y a deux normes en vigueur différentes : ECE R44/04 et ECE R129 (i-Size).

Pourquoi ces normes sont-elles valables toutes les deux ? Explications.

La norme R44/04

La norme européenne R44/04 existe depuis 2005 et elle est toujours d’actualité. Elle permet de déterminer le siège auto adapté à la morphologie de l’enfant, en fonction de son âge et de son poids.

On distingue 5 groupes différents :

  • groupe 0 : de la naissance à 10 kg ;
  • groupe 0+ : de la naissance à 13 kg ;
  • groupe 1 : de 9 à 18 kg ;
  • groupe 2 : de 15 à 25 kg ;
  • groupe 3 : de 22 à 36 kg.

Beaucoup de sièges auto pour enfants regroupent 2 ou 3 catégories pour une utilisation prolongée. On parle de siège évolutif. Cependant, la sécurité bébé en voiture n’est pas toujours optimale avec ces sièges, étant donné la tranche d’âge très large.

La norme R129 ou i-Size

La norme européenne R129 est la nouvelle norme en vigueur sur le marché depuis 2013. Elle a été créée pour améliorer la sécurité bébé en voiture. Que ce soit au niveau de la performance du siège, de son installation ou de celle de l’enfant, les exigences sont plus strictes.

La classification se fait principalement par taille :

  • la nacelle : de 40 à 70 cm ;
  • la coque ou cosy : de 40 / 45 cm à 75 / 87 cm ;
  • le siège auto 2ème âge : de 61 / 76 cm à 105 cm ;
  • le réhausseur : de 100 à 150 cm.

Remarque : vous pouvez toujours acheter un siège auto R44/04 et l’utiliser pendant 10 ans à peu près, jusqu’à ce que la norme R129 soit obligatoire. Si vous optez pour cette dernière, vous devez avoir le système Isofix dans votre véhicule.

Siège auto à l’avant du véhicule : ce que dit la loi

La réglementation est claire à ce sujet : tous les enfants de moins de 10 ans doivent être installés à l’arrière du véhicule, dans un équipement de sécurité homologué en fonction de sa morphologie. Toutefois, si l’enfant a une corpulence adaptée au port de la ceinture ou qu’il est en mesure de présenter un certificat médical spécifique, il peut être assis à l’arrière, sans système de retenue pour enfants obligatoire.

Vous devez installer le siège auto sur la banquette arrière du véhicule, sauf si :

  • bébé est en position dos à la route avec l’airbag avant passager désactivé ;
  • d’autres enfants occupent tous les sièges arrières, dans des dispositifs adaptés ;
  • les sièges arrières sont temporairement inutilisables ;
  • il n’y a pas de ceinture de sécurité à l’arrière ;
  • il s’agit d’une voiture 2 places.

L’installation du siège bébé dos à la route pour protéger son enfant

Si la position dos à la route est autant recommandée pour un bébé, c’est parce qu’à cet âge, il n’a pas encore assez de force dans le cou et la nuque en cas de choc. Sa tête est lourde par rapport au reste du corps. Si la collision est frontale (dans 70 % des situations), son corps s’enfonce dans le siège au lieu d’être projeté en avant. On appelle cela le Rear Facing, position inspirée des astronautes.

Avec la norme R44/04, votre enfant doit garder cette position jusqu’à ses 9 kg, au minimum. Si vous optez pour un équipement i-Size, vous devez le garder jusqu’à ses 15 mois au moins.

Beaucoup trop de parents changent rapidement leur enfant de côté alors qu’installer bébé dos à la route, c’est 5 fois plus sûr.

Voici quelques-unes des idées reçues qui méritent d’être expliquées :

  • le siège auto est trop petit car bébé doit plier les jambes. Rassurez-vous, ça ne le dérange absolument pas et ce n’est pas une preuve d’un siège inadapté ;
  • bébé ne voit rien et s’ennuie. Au contraire, son champ de vision est assez large pour voir tout ce qui se passe à l’extérieur ;
  • on ne voit pas bébé. Pas d’inquiétude, vous pouvez accrocher face à lui un miroir pour le surveiller en permanence, sans devoir tourner la tête. Un accessoire ultra pratique et pas cher ;
  • bébé peut avoir le mal des transports s’il est dos à la route. Non, c’est à partir de 2 ans qu’un enfant peut connaître ce malaise. De plus, la position dos ou face à la route ne change rien ;
  • dos ou face à la route, les chocs peuvent arrivent de n’importe quel côté. C’est vrai, mais la collision frontale représente 70 % des accidents et sont, en général, plus violents.

Nacelle en voiture et loi : la France l’autorise

La réglementation de la nacelle voiture en 2019 n’a pas changé : elle est autorisée, à condition qu’elle soit homologuée pour la route. La France est un des derniers pays à l’utiliser en voiture afin de préserver le confort de bébé. Il reste ainsi en position allongée, idéale pour les longs trajets.

Cependant, le lit nacelle n’est pas vraiment recommandé pour une sécurité optimale. En cas de choc, le nourrisson n’est pas bien protégé. C’est pour cela que dans de nombreux pays, la nacelle bébé en voiture est interdite.

À savoir : en matière d’innovation, une nouvelle nacelle avec la norme R129 a vu le jour depuis mars 2019 (Jade de Bébé Confort).

Siège auto réglementation : les conseils après la loi

Maintenant que vous connaissez tout sur le siège auto et la réglementation, voici les conseils nécessaires pour optimiser les règles de sécurité :

  • enlever le manteau de l’enfant avant de l’attacher, surtout avec une grosse épaisseur ;
  • ne pas mettre d’objets à l’arrière, susceptibles de devenir des projectiles en cas de freinage brusque ;
  • s’assurer que les sangles sont placées correctement sur les épaules de l’enfant, sans être vrillées ;
  • effectuer des vérifications régulières de l’installation du siège auto ;
  • privilégier un réhausseur avec dossier pour une plus grande sécurité ;
  • vérifier les résultats aux crash tests avant l’achat, même avec un siège auto homologué ;
  • faire l’impasse sur les modèles d’occasion qui peuvent avoir subi des chocs, même invisibles à l’œil nu.

Sécurité bébé en voiture : ce qu’il faut retenir

Pour n’importe quel voyage en voiture avec bébé, il est obligatoire de respecter la réglementation. Que ce soit dans un maxi cosi, une nacelle ou un réhausseur, le système de retenue pour enfants doit toujours comporter l’étiquette orange certifiant l’homologation à la norme R44/04 ou R129. Ils doivent être adaptés à la morphologie de l’enfant selon les groupes. Il est donc primordial de bien choisir son siège auto.

Un enfant de moins de 10 ans doit être assis à l’arrière, sauf cas particuliers.

Le dos à la route est recommandé le plus longtemps possible.

Vous pouvez utiliser la nacelle comme siège bébé si elle est homologuée pour la route.

Enfin, la loi ne fait pas tout et il convient de prendre des précautions supplémentaires pour assurer la sécurité de bébé en voiture.

En cas de non respect du Code de la Route, vous êtes exposé à une contravention de 4ème classe. C’est donc une amende forfaitaire de 135 €, pouvant aller jusqu’à 750 €, plus un retrait de 3 points.

Pour connaître les règles de sécurité de bébé à la maison, voici nos 16 conseils indispensables.

Notre coup de coeur
Bébé Confort Axiss Siège-Auto...
Siege Auto Pivotant 0-18kg, 360°, Isofix,...
Bébé Confort Rodifix Airprotect,...
Siege Auto Groupe 1/2/3, Isofix, avec...
Bébé Confort Axiss Siège-Auto...
Siege Auto Pivotant 0-18kg, 360°, Isofix,...
Bébé Confort Rodifix Airprotect,...
Siege Auto Groupe 1/2/3, Isofix, avec...
-
-
-
-
Prix indisponible
249,99 EUR
154,99 EUR
149,99 EUR
Notre coup de coeur
Bébé Confort Axiss Siège-Auto...
Bébé Confort Axiss Siège-Auto...
-
Prix indisponible
Siege Auto Pivotant 0-18kg, 360°, Isofix,...
Siege Auto Pivotant 0-18kg, 360°, Isofix,...
-
249,99 EUR
Bébé Confort Rodifix Airprotect,...
Bébé Confort Rodifix Airprotect,...
-
154,99 EUR
Siege Auto Groupe 1/2/3, Isofix, avec...
Siege Auto Groupe 1/2/3, Isofix, avec...
-
149,99 EUR

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: