Sécurité routière avec un bébé en voiture

sécurité routière de bébé en voiture

Vous le savez, sur la route, la vigilance est de mise. Mais depuis que vous avez votre enfant, vous êtes encore plus prudent. C’est votre amour, votre petit trésor, et protéger bébé est votre devoir de parent. Pour des courtes distances ou des longs trajets, voici tout ce que vous devez savoir sur la sécurité routière de bébé en voiture.

Sécurité routière de bébé en voiture : des chiffres pour mieux comprendre

La prévention sur la sécurité routière est partout : à la télé, les magazines, la radio, ou encore dans la salle d’attente du médecin. Tout le monde sait qu’il faut être vigilant sur la route et respecter la réglementation. Depuis que vous avez un enfant, vous prenez d’ailleurs peut-être un peu plus ces recommandations au sérieux.

Lorsque l’on parle des règles de sécurité de bébé en voiture, cela englobe le choix du siège auto, mais aussi la façon d’installer bébé. Chaque année, on compte encore un grand nombre d’accidents de voiture avec un enfant à bord, avec des conséquences plus ou moins graves. Certaines d’entre elles auraient pu être évitées, c’est ce que nous révèlent les résultats des enquêtes sur la prévention routière.

Afin de mieux comprendre pour agir, voici quelques chiffres clés en France :

  • chaque semaine, 340 enfants sont victimes d’accidents de la route ;
  • 2 enfants sur 3 ne sont pas correctement installés en voiture ;
  • 48 % des sièges auto ne sont pas bien installés ;
  • 4 % des enfants ne sont pas du tout retenus en cas de choc ;
  • la France fait partie des pays européens les moins bons en matière de sécurité routière enfant ;
  • 40 % des enfants sont tués sur un trajet de moins de 3 km ;
  • 25 % des enfants de 5 ans s’assoient directement sur la banquette, avec pour seule protection, la ceinture de sécurité ;
  • seulement 15 % des parents utilisent le système isofix.

Ces chiffres vous font froid dans le dos ? Alors suivez bien ce qui suit, pour sécuriser bébé en voiture.

Bien choisir son siège auto : un investissement pour sécuriser bébé

La première des choses que vous pouvez faire en matière de sécurité routière de bébé en voiture, c’est lui acheter un siège auto de qualité. Certes, cela ne fait pas tout, mais cela limite les risques en cas d’accident de voiture. Quels sont les critères importants ?

Un siège auto adapté à la morphologie de l’enfant

Avant toute chose, il faut évaluer vos besoins en fonction de l’âge de votre enfant. 

Pour un nourrisson : avez-vous déjà un cosy ou une nacelle, avec votre poussette par exemple ? Si oui, vous n’aurez pas tout de suite besoin d’un siège auto. Si non, choisissez-en un qui puisse s’installer dos à la route.

Pour un bébé un peu plus grand ou un enfant : sélectionnez le groupe correspondant à son poids et/ou sa taille. Vous avez le choix entre la réglementation R44/04 et R129 (I-Size), les deux sont en vigueur. Le réhausseur doit être utilisé le plus tard possible.

Un siège auto isofix, de préférence

Si votre véhicule dispose du système isofix (ce qui est sûrement le cas), il vaut mieux choisir un siège bébé avec ce système d’attache. Beaucoup plus sûr que le siège ceinturé, vous avez juste à clipser les deux barres du siège dans les points d’ancrage de la banquette arrière. Il y a aussi une jambe de force ou une sangle d’attache (top tether). Ainsi, le siège ne bouge pas, et aucune erreur d’installation n’est possible. 

Un siège auto avec de bons résultats au crash test

La réglementation des sièges auto impose qu’ils soient soumis à des tests avant d’être mis sur le marché. Ils obtiennent ainsi leur fameuse homologation R44/04 ou R129 (I-Size). Cependant, des organismes bien connus comme l’ADAC ou le TCS poussent la prévention encore plus loin en faisant d’autres séries de tests complémentaires. Et devinez quoi ? Tous les sièges auto ne se valent pas ! Nous avons régulièrement des bonnes, comme des mauvaises surprises en terme de sécurité. C’est donc une information cruciale pour les parents qui veulent protéger bébé.

Pas de siège auto d’occasion

On ne le répétera jamais assez, mais un siège auto d’occasion n’est pas la meilleure solution pour un voyage en voiture avec bébé. C’est vrai que c’est tentant, car le prix est imbattable, mais vous ne pouvez en aucun cas être sûr de sa sécurité. Tout ne se voit pas à l’œil nu. Et ce, même si le vendeur est convaincant. Attention également si vous achetez une poussette d’occasion qui a un cosy ou une nacelle. 

Les recommandations pour installer bébé en voiture

Comme vous avez pu le constater, bien choisir son siège auto bébé ne fait pas tout. Il faut aussi effectuer les vérifications nécessaires avant de prendre le volant. Comment s’assurer que son enfant est bien attaché ?

  • la position dos à la route le plus longtemps possible : 5 fois plus sûre, elle réduit les risques de blessures du cou en cas de choc. La loi actuelle est d’attendre 9 kg ou 15 mois (selon I-Size), mais 2 ans serait plus approprié ;
  • un harnais bien ajusté : assez serré, en passant par dessus les épaules. Vous ne devez pas passer plus de 2 doigts entre la sangle et l’épaule, ni pouvoir la pincer. Il doit venir bien sur le bassin, sans être vrillé ;
  • le siège auto bien fixé : surtout s’il est ceinturé ;
  • un vêtement pas trop épais : enlevez le manteau et privilégiez un poncho ou une chancelière. En cas d’accident, le harnais ne retient pas suffisamment bébé ;
  • pas d’objets potentiellement dangereux à proximité : ils peuvent se transformer en projectiles au moindre freinage brusque.

Le siège auto à l’avant du véhicule : oui ou non ?

La grande question qui revient sans cesse : le siège auto à l’avant du véhicule est-il autorisé ou non ? La réponse est oui, mais uniquement dans certains cas :

  • si l’enfant est installé dos à la route, avec l’airbag passager désactivé ;
  • s’il n’y a pas de banquette arrière ou si celle-ci est occupée ;
  • s’il n’y a pas de ceinture à l’arrière.

Dans tous les cas, le siège auto à l’avant du véhicule n’est pas recommandé, car ce n’est pas la place la plus sécuritaire.

Ce qu’il faut retenir sur les règles de sécurité avec bébé à bord

Votre enfant est trop précieux pour le mettre en danger sur la route. Voici ce que vous devez retenir en matière de sécurité routière de bébé en voiture :

  • un bon siège auto bébé est indispensable : homologué, adapté à la morphologie, bons résultats au crash test et sans oublier de l’acheter neuf ;
  • l’installation de bébé est toute aussi importante : vérification du harnais, dos à la route le plus longtemps possible, pas de manteau, ni d’objets dangereux ;
  • bébé doit être installé à l’arrière, mais le siège auto à l’avant du véhicule est autorisé dans certains cas.

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: